Gérer ses archives au jour le jour : que garder ? que détruire ?

Le référentiel de gestion et de conservation des archives (papier, numérique) permet de répondre aux différentes questions que nous nous posons régulièrement : que doit-on conserver, pendant combien de temps et que peut-on détruire ?

Pour rappel, les archives sont l’ensemble des documents et des données, quels que soient leur date, leur lieu de conservation, leur forme et leur support, produits ou reçus par toute unité et tout agent d’INRAE dans l’exercice de leur activité. Les archives peuvent être des papiers, des photographies, des films, des données numériques.

Le référentiel de gestion et de conservation des archives a plusieurs rôles :

  • lister les documents et les données (papier, numérique) produits et reçus par chaque structure ;
  • définir les responsabilités de conservation ;
  • déterminer la durée pendant laquelle les documents et données sont à conserver à INRAE ;
  • indiquer le sort final à appliquer : détruire certains documents après accord de l’équipe Archives ;
  • identifier les fonds ayant un intérêt historique qui pourraient être versés dans des services d’archives départementales et nationales après discussion avec l’équipe Archives.

> Consulter les référentiels

(accès réservé aux agents INRAE et partenaires d'UMR)

Contact

L'équipe Archives de la DipSO est là pour répondre à vos questions concernant la gestion de vos archives ou l'utilisation du référentiel de gestion et de conservation.

Contacter l'équipe Archives

Cas des publications scientifiques

Les publications ne sont pas concernées par le référentiel de gestion et de conservation des archives. Pour toute question sur ce type de production voir : Déposer une publication dans une archive ouverte

Vous pourriez aussi être intéressé.e par...

Archiver les projets de recherche

Quelques recommandations avant de partir ou pour libérer de la place dans son bureau.

Recourir à une prestation externe pour l'archivage papier

Le recours à la sous-traitance ou au recrutement temporaire s’avère une solution efficace pour le traitement d’archives, notamment pour résorber des passifs ou faire face à des urgences de…