Règles d'écriture des affiliations INRAE

Texte

Les règles d'écriture des affiliations visent à ordonner les éléments d’une adresse de publication, et à rendre visible les structures de recherche. Elles sont fixées par la note de service NS 2020-10 du 01/01/2020 sur la signature monoligne des publications. Cette écriture standardisée et identique pour tous les auteurs d’une même unité est essentielle pour le repérage des publications de celle-ci.

INRAE, (autre tutelle s’il y a), acronyme de l’unité, code postal, ville, France.

L'essentiel de la note

Tutelles de l’unité

Les tutelles sont mentionnées par ordre alphabétique sauf consigne différente dans la convention d’UMR.

Le nom « INRAE » en cinq lettres majuscules doit figurer dans l’adresse de tout auteur affilié à l’Institut. Une recherche affiliée à INRAE (et donc ses auteurs) est une recherche financée d’une manière ou d’une autre par INRAE et qui s’inscrit dans la logique du schéma directeur d’un département d’INRAE ou qui a été conduite par sollicitation d’une expertise portée par un agent d’INRAE. Ainsi, par exemple, les recherches conduites par un chercheur INRAE mis à disposition doivent mentionner INRAE dans les publications qui en découlent. En revanche, ceci ne s’applique pas aux chercheurs mis en détachement.

Les formes « National institute… » ou « Institut National… » ou « Inst Natl Rech… » sont à proscrire absolument !

Nom de l’unité

C’est l’acronyme défini dans la convention de l’unité. Le nom complet de l’unité sera de préférence évité, ainsi que les numéros d’unité, qui peuvent varier pour une même UMR selon ses différentes tutelles.

Cet acronyme est recensé dans le référentiel des structures INRAE. Consulter l’annuaire INRAE (accès en intranet).

Désignation du site

Code postal (sans cedex ou autre extension), Ville, France

L’adresse est terminée par « France » y compris pour les publications des unités des départements ultramarins.

Seuls les auteurs de correspondance doivent donner une adresse postale complète.

Note de service NS 2020-10

Décision fixant les modalités de signature « monoligne » des publications.