Déclaration de San Francisco - DORA

DORA

INRAE, à travers l'Inra et Irstea, ses deux instituts d'origine, est signataire de la Déclaration de San Francisco (DORA) qui vise à améliorer l'évaluation de la recherche scientifique. L’engagement d'INRAE dans cette initiative mondiale conforte les réflexions et développements méthodologiques conduits jusque-là par l’Institut, qu'il s'agisse de la caractérisation de la notoriété d’une revue en fonction du domaine disciplinaire ou de l'ouverture du périmètre de l’évaluation à la diversité des activités et des produits de la recherche finalisée.


Préparée en 2012 par des scientifiques de la Société américaine de biologie cellulaire (en anglais, American Society for Cell Biology ou ASCB) et un groupe d'éditeurs de journaux scientifiques, publiée en 2013, la Déclaration de San Francisco (en anglais, San Francisco Declaration on Research Assessment ou DORA) vise à améliorer l’évaluation de la recherche scientifique. Elle remet en cause l'usage croissant du classement bibliométrique comme indice au service de l’évaluation de la recherche ou des chercheurs, formule un certain nombre de recommandations pour améliorer la pertinence de l’évaluation, incite à reconnaître les autres produits de la recherche et encourage à développer de nouveaux indicateurs relatifs à l’importance et à l’impact des produits de la recherche.

Depuis, le manifeste de Leiden pour la mesure de la recherche (en anglais, Leiden manifesto for Research metrics) élargit le débat aux différents indicateurs utilisés pour le pilotage de la recherche. Publié en avril 2015 dans la revue Nature, relayé en France par l’Observatoire des sciences et techniques, il incite à un dialogue renforcé entre producteurs d’indicateurs, utilisateurs et entités ou individus évalués.

Lire la déclaration de San Francisco en français sur le site de DORA