Nommage et organisation des fichiers

Pourquoi nommer et organiser ?

Nommer et organiser les fichiers et les répertoires de données facilite leur identification et l'accès par les utilisateurs actuels et futurs.

De quoi parle-t-on ?

  • Choisir des noms de fichiers et de répertoires intelligibles
  • Organiser les répertoires de manière consistante
  • Gérer les différentes versions d’un même fichier

Les enjeux : les bénéfices d’une convention de nommage consistante / les risques d’un nommage non réfléchi

  • Gagner du temps : les fichiers et les répertoires nommés de manière intelligible et consistante sont plus faciles à localiser, et à distinguer les uns des autres.
  • Prévenir les accidents : un nommage et une organisation pertinente réduisent les risques de supprimer ou remplacer accidentellement un fichier par un autre
  • Faciliter le partage : un nommage et une organisation intelligibles et consistants permettent à des utilisateurs autres que le créateur de localiser et identifier plus aisément les fichiers de données, même quand ils sont déplacés d’un emplacement à un autre, ils ne perdent pas complètement de leur sens.

Comment s'y prendre pour nommer et organiser ses fichiers de manière consistante ?

Choisir une convention de nommage et l’écrire explicitement.

Le choix d’une convention de nommage doit tenir compte des critères suivants :

  • L’organisation : l’organisation en répertoires/sous répertoires est importante pour faciliter la localisation et l’accès ultérieur des fichiers de données. L’organisation dépend des contraintes du système sur lequel on travaille.
  • Le contexte : une bonne convention de nommage de vos fichiers de données doit inclure des informations descriptives spécifiques au contenu et indépendantes du lieu de stockage.
  • La consistance : les règles de nommage choisies doivent être appliquées de manière systématique et inclure les mêmes informations dans le même ordre.

Bonnes pratiques

  • Ne pas utiliser des noms de fichiers trop longs, un maximum de 25 caractères est généralement suffisant pour inclure suffisamment d’informations descriptives dans un nom de fichier.
  • Eviter les caractères spéciaux tels que & * % $ £ ° { ! @ qui peuvent être réservés pour des tâches spécifiques selon les systèmes d’exploitation
  • Préférer le caractère souligné ou le tiret au lieu du point ou de l’espace, ces deux derniers pouvant être interpréter différemment selon les systèmes d’exploitation
  • Inclure autant que possible d’informations descriptives pour faciliter l’identification du fichier, indépendamment de son lieu de stockage
  • Si le nom du fichier inclut des dates, elles doivent être formatées de manière consistante
  • Plutôt considérer que les applications et instruments qui pourraient accéder aux fichiers ne sont pas sensibles à la casse. En d’autres termes, considérer par défaut que DATA et Data et data sont identiques.
  • Utiliser autant que possible des extensions (.xls, .ssd, .txt, etc.) pour refléter de manière pertinente l’environnement logiciel dans lequel le fichier a été créé.
  • Eviter de garder toutes les versions intermédiaires d’un même fichier. Trop de versions différentes d’un même fichier peut être source de confusion pour soi et les autres.

Exemples de convention de nommage

Pour aller plus loin

Des ressources pour aller plus loin