La science ouverte

Présentation de la science ouverte par l'Unesco

La science ouverte a le potentiel de rendre le processus scientifique plus transparent, inclusif et démocratique. Elle est de plus en plus reconnue comme un accélérateur essentiel pour la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies et un véritable changeur de jeu pour combler les lacunes en matière de science, de technologie et d'innovation et réaliser le droit humain à la science.

[vidéo en anglais de 3.24 minutes, sous-titrée en français]

La science ouverte ou Open Science est un mouvement qui vise à partager les connaissances et productions scientifiques, non seulement avec l’ensemble de la communauté scientifique, mais aussi avec tous les acteurs de la société. Elle inclut la possibilité d’ouvrir le processus de recherche à des non-scientifiques (sciences et recherches participatives).

Avec la transformation numérique, rendre accessibles, réutilisables et appropriables les productions numériques scientifiques (research data objects : publications, données, logiciels…) par des tiers est devenu un enjeu majeur, à la fois pour :

  • développer de nouveaux champs de connaissances (exploitation du Big Data, nouvelles approches pluri et transdisciplinaires…,
  • « sécuriser » les modalités de l’ouverture (ouvrir tout ce que l’on peut, fermer uniquement ce que l'on doit, pratiques intègres et éthiques, respect des normes et modalités techniques liées aux principes FAIR, développement d’e-infrastructures dédiées…),
  • renforcer le lien avec les utilisateurs et partenaires de nos recherches en développant des dynamiques de coconstruction (sciences et recherches participatives, innovation ouverte…).
Oscar, Ouvrir la science, connaissances à acquérir
Se former à la science ouverte en toute liberté !
Le module "Les fondamentaux de la science ouverte" de la formation OSCAR, donne accès à un ensemble de notions de base mais essentielles autour de la science ouverte. Il offre également à chacun et chacune la possibilité de situer sa pratique et les évolutions à envisager pour s’engager dans ce mouvement.
Découvrir le module "Les fondamentaux de la science ouverte" d'OSCAR
La science ouverte, en quoi ça me concerne ?
Le contexte général qui entoure la recherche scientifique évolue vers une science plus ouverte.
Emmanuelle Jannès-Ober, directrice adjointe de la Direction pour la science ouverte, présente le contexte national et international ainsi que l'engagement d'INRAE en la matière.

[vidéo en français de 5.06 minutes, sous-titrée en français - 2022]
Consulter la vidéo

Un accompagnement au fil de vos activités de recherche

INRAE propose des outils et des services à toutes les étapes d'un projet de recherche.

Pour vous accompagner autour de la science ouverte

Voir toute l'offre de services

Fiches, produits, services, accompagnements...

Bonnes pratiques pour atteindre 100 % de publications librement accessibles en 2030

Retrouvez dans ce document de « bonnes pratiques » comment améliorer la diffusion de nos connaissances et atteindre 100 % de publications librement accessibles à l’horizon 2030.

Obtenir sa liste de publications au format CSS

L'application INRAE d'export des données de HAL propose différents formats d'exports, dont celui permettant d'obtenir une liste de publications au format demandé par l'évaluation-conseil…

Chercher et trouver un document, un jeu de données...

Aureli est un moteur de recherche qui permet de trouver des documents électroniques ou imprimés des images, des vidéos, des jeux de données…

Échanger autour des sujets numériques liés à la science ouverte

Les cafés numériques sont des lieux de rencontre et de débat autour de sujets numériques liés à la science ouverte. Ils sont proposés une fois par mois en visioconférence.

Les derniers textes de référence

Voir tous les textes de référence

La politique de science ouverte d'INRAE

INRAE développe une politique de science ouverte volontariste et incitative reposant sur trois piliers principaux : i) Ouvrir le processus de recherche et les résultats à tous les…

Plan Données pour la science 2022-2024

INRAE a construit un plan « Données pour la science » (2022-2024), afin de mieux utiliser et partager les données scientifiques grâce au développement du numérique. Ce plan implique une…

Charte de déontologie, d'intégrité scientifique et d'éthique

Dans sa charte de déontologie, d'intégrité scientifique et d'éthique, INRAE réaffirme son engagement dans une démarche scientifique rigoureuse au service de l'intérêt général.

Des exemples de démarches science ouverte à INRAE

Des journées dédiées aux enjeux éthiques des sciences et recherches participatives

Cinquante participants issus de dizaines de structures différentes ont participé aux journées « Enjeux éthiques des sciences et recherches participatives (SRP) » co-organisées par INRAE, le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN), l’URFIST de Bordeaux et l’Université de Bordeaux.

Création d'une forge logicielle INRAE

Pour mieux répondre aux enjeux stratégiques d'ouverture de la science, et accompagner plus efficacement le partage et et la valorisation des codes et logiciels, INRAE se dote d’une Forge institutionnelle visant à fournir aux équipes de recherche qui le souhaitent des outils et un accompagnement pour leurs productions informatiques.

La revue Sciences Eaux & Territoires sur Open U Journals

Diffusée en format numérique et en accès libre depuis la première année de sa parution en 2010, la revue Sciences Eaux & Territoires a rejoint la plateforme de revues en accès libre Open U Journals de l’université de Bordeaux.

INRAE est le premier institut français à se doter d’une direction pour la science ouverte, la DipSO. Son objectif est de répondre aux enjeux liés à l’ouverture de la recherche dans un contexte de développement du numérique et d’attentes de plus en plus fortes de la société.

En savoir plus sur la DipSO

Le mot de la directrice

Rendre nos résultats accessibles et réutilisables, c’est le meilleur moyen de faire progresser les connaissances. Mais ce n’est pas parce que l’on rend les résultats accessibles qu’ils sont appropriés par les citoyens, les approches de recherches participatives sont un moyen de les impliquer plus.

Odile HOLOGNE

directrice de la DipSO
Posez-nous une question
Vous ne trouvez-pas de réponse à votre question dans notre FAQ ? Posez-nous directement votre question
Contactez-nous