Un nouveau Prix de la recherche participative

Action phare6 :  Un nouveau Prix de la recherche participative

Le ministère chargé de la recherche a reconnu en 2021 l’engagement de longue date d’INRAE dans les démarches participatives en lui confiant l’organisation annuelle, à l’échelle nationale, du Prix de la recherche participative. Deux lauréats INRAE pour la première édition de 2022 et une ouverture à toutes les thématiques scientifiques pour 2023.

Date de publication : février 2023

Avec l’appui d’un comité de pilotage inter-organismes et grâce à un jury paritaire composé de personnalités reconnues dans les sphères académiques et non académiques, deux premiers prix ont été remis en mars 2022 lors du Salon international de l’agriculture, dans le périmètre agriculture-alimentation-environnement.

Ces prix ont salué des projets co-portés par INRAE et ses partenaires :

Pour la deuxième cérémonie de remise qui se déroulera en 2023, INRAE a souhaité ouvrir le prix à toutes les disciplines scientifiques. C’est ainsi qu’un jury élargi pour l’occasion a étudié au dernier trimestre 2022 des candidatures qui illustrent bien cette ouverture, avec des dossiers déposés dans des domaines aussi variés que la santé, la sociologie, l’agronomie, les sciences numériques, l’environnement ou l’histoire.

De quoi s’agit-il ?

Au regard des enjeux environnementaux et sociétaux actuels, l’implication d’une grande diversité d’acteurs dans les programmes de recherches est essentielle. La recherche doit mieux prendre en compte les questions de la société, les réalités de terrain et les besoins de ces acteurs, afin de produire collectivement des résultats utiles, pour l’action comme pour la science. L’initiative du Prix de la recherche participative s’inscrit au cœur de la stratégie d’INRAE 2030 dont l’une des priorités est de placer la science, l’innovation et l’expertise au cœur des relations de l’Institut avec la société, pour renforcer l’impact de ses recherches.

C’est pour ces raisons qu’INRAE, en lien avec le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a lancé en 2022 le Prix de la recherche participative. Il récompense uniquement des projets en cours ou terminés depuis moins de cinq ans, analysés par un panel qui compte désormais 14 jurés issus des milieux académiques (CNRS, Université de Strasbourg, MNHN, Université de Lausanne, Inserm, Université de Lille, INRIA) et non académiques (Fab’Lim, France Nature Environnement, Union nationale des centres permanents d'initiatives pour l’environnement, Ligue contre le cancer, Le Dôme - Centre de sciences de Caen Normandie, Fondation internationale de la recherche appliquée sur le handicap, Fondation de France). Le dispositif a été étendu la deuxième année à l’ensemble des disciplines scientifique grâce au travail d’un comité de pilotage composé de représentants d’INRAE, du CNRS, de l’INSERM, du CEA, d’INRIA et de France Universités. La cérémonie de remise de ce prix pour cette 2ème édition se déroulera en 2023.

Où en est-on actuellement et qu’est-ce que cela apporte concrètement ?

​ Remise du prix de la recherche participative 2022Remise du prix de la recherche participative 2022
© Photo : C. Maître INRAE  Illustration : Brecht Evens – Trophée : Editeo

Le 4 mars 2022, deux lauréats ont été récompensés durant le Salon international de l’agriculture.

Le programme « CiTIQUE » d’abord : multi-partenarial (INRAE, Univ. Lorraine, ANSES, CPIE Nancy, LabEX arbre, Tous Chercheurs), il a été lancé en 2017 et vise à faire travailler ensemble chercheurs et citoyens pour mieux connaître l’écologie des tiques et des maladies qu’elles transmettent. Basé sur la collecte de signalements de piqûres de tiques via une application smartphone et des stages de recherche en laboratoire ouvert au public, il a récolté plus de 70 000 signalements et 50 000 tiques. Le projet « Des semences à l’assiette, 20 ans de recherche interdisciplinaire participative » ensuite : piloté par un collectif d’agronomes, sociologues et biochimistes d’INRAE, il mobilise une grande diversité de partenaires depuis plus de 20 ans : paysans, boulangers, meuniers, semouliers et pastiers industriels, acteurs associatifs (Biocivam, CMA Occitanie, Compagnons du Devoir Nîmes, Alpina Savoie, Lycées agricoles Auzeville, Fab’Lim). Ils œuvrent ensemble pour disposer de variétés de céréales adaptées à l’agriculture biologique, à des systèmes de culture écologiquement vertueux (agroforesteries, cultures associées) et valorisables en circuit court dans des filières locales durables.

Le 10 juin 2022, tous les acteurs du projet « Des semences à l’assiette » ne pouvant être présents au Salon de l’agriculture, c’est en région Occitanie que le prix a été fêté, au lycée agricole Charlemagne de Carcassonne, en présence du PDG d’INRAE comme lors de la cérémonie initiale, et du DRAAF Occitanie. Cette journée conviviale a permis des échanges, autour de projets participatifs mobilisant chercheurs, enseignants et élèves, de l’expérimentation, avec une évaluation participative de variétés de petit-épeautre, et plus généralement de renforcer le lien entre la recherche scientifique et les lycées agricoles.

Perspectives

En 2023, trois projets seront mis en lumière. L’ouverture disciplinaire et la dynamique inter-organismes qui existent désormais autour du Prix de la recherche participative vont en outre permettre d’en améliorer l’impact, en s’appuyant sur des relais de communication au-delà d’INRAE, en lien avec le ministère chargé de la recherche et les acteurs scientifiques et associatifs engagés dans le jury et le comité de pilotage.

Contact : DipSO-SenS@inrae.fr