L'objectif d'EcoVitiSol est de comparer la qualité microbiologique des sols viticoles en fonction du mode de production agricole, sur des réseaux de parcelles de viticulteurs qui s'impliquent dans le projet. Trois grands modes de production sont étudiés : conventionnel, biologique et biodynamique, avec des pratiques diversifiées au sein de chacun de ces modes de production.

Objectifs : Étudier l’effet des modes de production sur la qualité microbiologique des sols viticoles.

Période de réalisation : Depuis 2019.

Financements : OFB (Office français de la biodiversité), BIVB (Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne), et autres interprofessions.

Partenaires : INRAE - UMR Agroécologie et UMR SVQV, ENS - Laboratoire de Géologie, BIVB, GEST, Association Soin de la Terre.

Contributeurs : Viticulteurs.

Logo EcoVitiSol
▶ Site web du projet

Retour d'expérience

Le côté participatif représente environ 30 % de mes recherches, et j’y prends vraiment beaucoup de plaisir parce que je vois vraiment un intérêt à mes travaux. Avec des projets comme EcoVitiSol, je trouve que la valorisation est bien plus puissante et utile. On travaille sur une réalité de terrain, plus en prise avec les questions des acteurs.

Lire l'interview.

Lionel Ranjard

Coordinateur du projet
Lionel Ranjard