Pourquoi rédiger un plan de gestion de données ?

Le plan de gestion des données (PGD, en anglais Data management plan - DMP) facilite l'accès, la préservation et la valorisation des données de recherche tout au long de leur cycle de vie.

Odile Hologne

"L'ouverture des données ne peut constituer un point de départ, elle ne doit être envisagée que comme le résultat nécessaire d'une bonne politique de gestion de données, qui en constitue le préalable indispensable"1

Odile Hologne

Directrice de la DipSO

Un document officiel...

Un plan de gestion des données est un document officiel, à établir au démarrage d'un projet de recherche et qui décrit la façon dont les données seront gérées pendant la phase de recherche et une fois le projet terminé. L'objectif est de décrire finement la nature des données, les méthodes d'obtention, et d'examiner les différents aspects de gestion des données,  création de métadonnées, conservation des données immédiate et à plus long terme dans le but de faciliter leur compréhension et leur éventuelle ré-exploitation.

Les plans de gestion « constituent le pendant concret d'une politique de données »1. Ils peuvent prendre des formes très variées selon les disciplines scientifiques, le type de données produites...

Une exigence des financeurs...

Les principaux financeurs de la recherche souhaitent aujourd'hui la mise à disposition des publications et des données de recherche associées aux travaux qu'ils financent. Les dossiers de candidatures pour l'obtention de financement doivent de plus en plus souvent intégrer des plans de gestion et de partage des données qui comprennent les exigences des financeurs, complétées éventuellement de celles des institutions de recherche.

Une obligation pour les établissements publics...

Le décret n° 2021-1572 du 3 décembre 2021 relatif au respect des exigences de l’intégrité scientifique par les établissements publics contribuant au service public de la recherche donne de nouvelles obligations aux organismes de recherche en matière de conservation, de communication et de réutilisation des résultats bruts des travaux scientifiques s'ils sont menés en leur sein. Ces établissements doivent veiller en particulier à la mise en œuvre par leur personnel de plans de gestion de données qui intègrent le cadre normal de toute recherche.

Un élément clé pour produire des données FAIR !

Établis au démarrage du projet, les plans doivent intégrer un cycle de vie des données qui déborde la durée du projet puisque l’enjeu est de permettre la valorisation et l’accessibilité aux données produites une fois le projet terminé. À ce titre, ils sont de plus en plus considérés comme un élément clé pour produire des données respectueuses des principes FAIR.

 

1Gaillard R. De l’Open data à l’Open research data : quelle(s) politique(s) pour les données de recherche ? [Internet]. 2014 [cité 4 juillet 2023]. Disponible sur : www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notices/64131-de-l-open-data-a-l-open-research-data-quelles-politiques-pour-les-donnees-de-recherche

Politique d'accès aux résultats et aux données de recherche des agences de financement

Horizon Europe

Horizon Europe est le programme-cadre de l'Union européenne pour la recherche et l'innovation pour la période allant de 2021 à 2027.

Agence nationale de la recherche - ANR

L’ANR suit les recommandations du Collège données du Comité pour la science ouverte et adopte le modèle de plan de gestion des données proposé par Science Europe.