Retour

[Vidéo] L'édition scientifique sous pression : décryptage de Paolo Crosetto, co-auteur de l'étude

Dans cette vidéo, Paolo Crosetto, directeur de recherche à INRAE et co-auteur de l'étude « L'édition scientifique sous pression », nous explique la démarche et rend compte des conclusions de l'enquête réalisée pour aider les scientifiques à choisir, en connaissance de cause, où soumettre leurs articles.

illustration d'un article scientifique

Quatre chercheurs internationaux ont mené une enquête rigoureuse et complète sur l’édition scientifique, interpellés par la croissance fulgurante du nombre d’articles publiés ces dernières années. Pour ces quatre auteurs, l’édition scientifique vit une crise majeure, souffrant de ce déluge d’articles. Les pratiques de certains éditeurs mettent sous tension ce secteur et impactent directement les chercheurs et chercheuses. Dans leur article « The strain on scientific publishing » Mark A. Hanson, Pablo Gómez Barreiro, Paolo Crosetto et Dan Brockington fournissent les outils pour y voir clair. Grâce à des données inédites sur les pratiques des principaux éditeurs scientifiques, ils dessinent une fresque complète du secteur et identifient les pratiques qui favorisent plus de pression.

Dans cette courte vidéo, Paolo Crosetto, co-auteur de l’article, nous explique leur démarche et rend compte des conclusions de cette enquête réalisée pour aider les scientifiques à choisir, en connaissance de cause, où soumettre leurs articles.

[vidéo en français de 6.41 minutes, sous-titrée en français - 2023]

 

Accédez à l'étude : Hanson, M. A., Barreiro, P. G., Crosetto, P., Brockington, D. (2023). The Strain on Scientific Publishing. https://doi.org/10.48550/arXiv.2309.15884

Retour

Articles associés

illustration d'un article scientifique

L'édition scientifique sous pression

Le nombre d'articles scientifiques publiés dans le monde a augmenté de manière spectaculaire, passant de 1,9 million par an en 2016 à 2,8 millions en 2022, soit une augmentation de 47 %. Malgré l'apparence positive d'une plus grande diffusion des résultats de recherche, cette croissance pose des problèmes, notamment la pression sur les chercheurs pour publier fréquemment, les pratiques d'éditeurs peu scrupuleux et les coûts élevés d'accès aux publications. Un groupe de chercheurs internationaux a analysé les ressorts de cette évolution fulgurante. Retrouvez les conclusions de l’étude dans une prépublication librement accessible sur la plateforme arXiv.org